Memento Park, le parc des statues de Budapest

Les grandes statues de la propagande communiste sont rassemblées et exposées dans l'une des attractions les plus originales de Budapest : le parc Memento.

Se sentir tout petit à côté de statues gigantesques, monter à bord d’une Trabant, parler au téléphone avec de célèbres dirigeants communistes, découvrir les secrets d’un espion professionnel : telles sont quelques-unes des expériences que vous pourrez vivre en visitant le Memento Park, le parc de statues de Budapest.

Cette attraction commémore l’une des périodes les plus difficiles de l’histoire hongroise, lorsque le pays était un satellite du régime communiste soviétique.

Memento Park n’est pas un musée sur le communisme mais sur la chute du communisme et n’a pas pour but de donner au visiteur un point de vue subjectif. Il ne rend pas hommage à ce qui a été et n’ironise pas : le cadre est délibérément neutre.

Les statues monumentales de la propagande communiste, qui intimidaient autrefois les observateurs par leur taille et leurs poses officielles, ne sont plus que le triste témoignage d’une gloire factice. Ironiquement, le communisme est devenu le thème d’une industrie florissante de souvenirs kitsch, à la limite du bon goût, alimentant le capitalisme qu’il était censé combattre.

Pendant vos vacances à Budapest, prenez le temps de sortir du centre-ville et de visiter le parc Memento, une attraction unique qui vous intriguera, vous amusera et vous émouvra.

Que faire à Memento Park ?

Voici toutes les attractions que vous pourrez voir lors de votre visite au Memento Park.

Le parc des statues

Le parc des statues est la principale attraction du Memento Park de Budapest. Il s’agit d’une zone composée de cinq demi-cercles à l’intérieur d’un cercle plus large où sont exposées 42 statues réalisées entre 1945 et 1989 et représentant des dirigeants communistes, des figures importantes du mouvement ouvrier, des soldats et des officiers de l’Armée rouge.

Parmi les personnages historiques représentés figurent Lénine, Marx, Engeles, Dimitrov, le capitaine Ostapenko, Bela Kun et bien d’autres.

L’une des statues qui marque le plus les visiteurs est celle du fier soldat de l’Armée de libération soviétique tenant le drapeau de la faucille et du marteau. Cette statue de 6 mètres de haut se trouvait autrefois au sommet de la colline de Gellert, au centre de Budapest, et dominait la ville.

Deux autres œuvres du parc sont les monuments allégoriques intitulés Amitié hongro-soviétique et Libération.

À l’entrée du parc, il est possible d’acheter une brochure détaillant l’histoire de chaque statue.

Le parc du jugement sur la tyrannie

Bien que peu connu des visiteurs, le nom officiel du parc des statues est « A Sentence about Tyranny Park », qui exprime le mieux le concept à l’origine de sa fondation.

Selon les termes de l’architecte hongrois Ákos Eleőd, concepteur du Memento Park, il s’agit d’un monument qui parle de la tyrannie et en même temps, précisément en tant qu’espace où il est permis de parler de la tyrannie, c’est un monument à la démocratie.

La tribune de Staline

La tribune de Staline est une réplique en taille réelle de la tribune qui servait de piédestal à une gigantesque statue de Staline de 8 mètres de haut qui se trouvait autrefois à Felvonulási tér, dans le centre de Budapest. Des défilés communistes s’y déroulaient, au cours desquels les dirigeants du parti, assis sur la tribune au pied de la statue de Staline, saluaient la foule, qui leur témoignait un enthousiasme forcé.

La statue devient un symbole détesté de la mégalomanie qui caractérise toute dictature. En 1956, lorsque la révolution hongroise éclate, le peuple arrache avec colère la statue, ne laissant que les bottes intactes.

La réplique de la tribune comprend également ces bottes sans corps : un spectacle emblématique, que certains visiteurs trouvent inquiétant, d’autres mélancolique, et d’autres encore voient comme l’image la plus représentative de la fin d’un rêve utopique.

Trabant 601

Outre les nombreuses statues géantes du parc, il existe une attraction beaucoup plus petite qui vole la vedette aux grands chefs d’État qui ont changé l’histoire de l’Europe : un modèle original de Trabant, la voiture du peuple dans l’Allemagne communiste.

Il n’y a pas un touriste qui n’aime pas se faire photographier à côté de cet objet qui est devenu, pour le meilleur et pour le pire, le symbole d’une époque. Après l’avoir photographiée, vous pourrez monter à bord de la voiture et jeter un coup d’œil à l’intérieur.

Musée du communisme

À l’intérieur du parc se trouve un musée qui reproduit une caserne militaire de l’époque communiste.

L’exposition permanente du musée met l’accent sur deux événements cruciaux de l’histoire de la Hongrie au XXe siècle : la révolution de 1956 et l’effondrement du régime communiste en 1989-90 ; une section est également consacrée aux célébrations du 50e anniversaire de la révolution.

Le musée accueille également des expositions temporaires.

La vie d’un agent

Comment les espions communistes étaient-ils sélectionnés ? Comment parvenaient-ils à fouiller une maison sans éveiller les soupçons ? Comment cachaient-ils leurs mouchards ? Découvrez ces questions et d’autres secrets d’un espion communiste grâce au documentaire « La vie d’un agent » présenté à Memento Park.

Ce documentaire unique est un montage de séquences originales réalisées entre 1958 et 1988 par le ministère hongrois de l’intérieur pour la formation des agents de la police secrète.

Le film dure environ une heure et est sous-titré en anglais.

Une ligne directe avec les camarades

Le Memento Park a aussi ses côtés bizarres : le kitsch atteint son paroxysme avec la « ligne directe vers les camarades« , un vieux téléphone à fil qui permet d’écouter les discours les plus célèbres des dictateurs et des dirigeants communistes.

Vous pouvez écouter la voix de Staline, Lénine, Fidel Castro, Honecker, Ceausescu, Brejnev et même Che Guevara parler du communisme, de l’humanité et de l’avenir.

Red Star Store

À la fin de votre visite du Statue Park et des autres attractions du Memento Park, arrêtez-vous au Red Star Store pour faire le plein de souvenirs et de gadgets sur le thème du communisme.

Vous n’y trouverez pas de souvenirs historiques à vendre, mais une large sélection d’articles allant du faux-vintage au mauvais goût, notamment des répliques de médailles de l’Armée rouge, des modèles réduits de Trabant, des affiches de propagande, des bougies en forme de visage de Staline et des CD avec la musique des marches communistes.

Le souvenir le plus kitsch ? Une canette contenant le dernier souffle du communisme.

L’histoire

Pendant la période du régime communiste, à Budapest, comme dans tous les autres pays communistes, de nombreuses statues ont été érigées à des fins de propagande, représentant les dirigeants du parti et d’autres symboles liés à la classe ouvrière.

Au moment de l’effondrement du régime, les citoyens des pays communistes, enfin libérés de l’oppression de la dictature, ont arraché avec colère les statues symbolisant le pouvoir. Cela ne s’est pas produit à Budapest, où la plupart des statues ont été sauvées.

En 1991, deux ans seulement après la chute du régime soviétique, la ville de Budapest a lancé un concours pour la conception du parc, qui a été remporté par Ákos Eleőd.

Le parc a été ouvert au public en 1993, mais il reste inachevé à ce jour, ce qui explique que la disposition des statues semble quelque peu désordonnée.

Billets d’entrée et visites

Les billets d’entrée à Memento Park, Budapest Statue Park, peuvent être achetés en ligne avec une réduction ou directement aux guichets du parc. Les étudiants munis d’une carte d’étudiant en cours de validité bénéficient d’un tarif réduit.

Memento Park est l’une des attractions incluses dans la Budapest Card, la carte touristique de la ville de Budapest. L’entrée est gratuite pour les détenteurs de la Budapest Card, et il y a une réduction pour le transfert direct en bus.

Des visites guidées en anglais sont organisées tous les jours : vous pouvez visiter le parc en compagnie d’un guide expérimenté qui vous racontera des faits intéressants, des anecdotes, des ragots, des histoires drôles et des récits dramatiques de l’époque communiste.

Les horaires des visites varient en fonction de la saison ; la durée est d’environ 50 minutes. Le prix du billet ne comprend pas les visites, qui sont payantes.

Comment se rendre au Memento Park

Le Memento Park est situé à environ 20 minutes du centre de Budapest. Il est accessible par les transports en commun ou par un bus de transfert direct, qui ne circule qu’une fois par jour.

Le bus direct est donc le moyen le plus simple de s’y rendre, mais vous serez limité par les horaires de départ du centre vers le parc et retour.

Informations utiles

Adresse

Budapest, Balatoni út - Szabadkai utca sarok, 1222 Hungary

Contacts

TEL: +36 30 500 0925

Horaires

  • Lundi: 10:00 - 18:00
  • Mardi: 10:00 - 18:00
  • Mercredi: 10:00 - 18:00
  • Jeudi: 10:00 - 18:00
  • Vendredi: 10:00 - 18:00
  • Samedi: 10:00 - 18:00
  • Dimanche: 10:00 - 18:00

Où se trouve Memento Park, le parc des statues de Budapest

Hébergements Memento Park, le parc des statues de Budapest
Vous cherchez un logement dans coin Memento Park, le parc des statues de Budapest?
Cliquez ici pour connaître toutes les hébergement disponibles dans les locaux de Memento Park, le parc des statues de Budapest
Vérifier la disponibilité

Comment économiser sur les transports et les billets d'entrée

Les City Card vous permettent d'économiser de l'argent sur les transports publics et/ou les droits d'entrée dans les principales attractions touristiques.

Budapest Card : transport public, 30 attractions et visites
Budapest Card : transport public, 30 attractions et visites
Profitez du city pass officiel de la capitale hongroise, la clé de la ville. Profitez d'une série de réductions, d'entrées gratuites dans les attractions et de transports publics illimités.
Achetez de 39,00 €

Attractions dans les environs